Intervenante psychosociale / Thérapeute d’impact - Marie MontpetitMarie Montpetit

apropostitre

Qu’est-ce qu’une intervenante psychosociale

L’intervenante psychosociale repose essentiellement sur une vision de la personne où sont considérés à la fois sa dynamique intérieure et son être social. L’intervenante entre en jeu au moment où l’individu éprouve des difficultés dans ses relations avec les personnes qui composent son environnement affectif et/ou social ou encore, par rapport à certains aspects de son milieu de vie qui contribuent à la situation-problème.

Reposant sur les valeurs et le caractère unique de chaque personne, l’intervenante psychosociale agit auprès de la personne en difficulté ainsi que des personnes avec lesquelles elle entretient un lien significatif; de plus, l’intervenante psychosociale peut intervenir au niveau de son milieu social ou par rapport à des facteurs environnementaux qui contribuent à perpétuer la situation-problème.

L’intervenante psychosociale accompagne et soutien la personne dans le but de maintenir et/ou de consolider des acquis et les stratégies d’adaptation en ciblant les forces et les ressources dans le cadre de rencontres régulières et/ou ponctuelles.

Également, l’intervenante psychosociale promouvoit et soutien le fonctionnement optimal du couple et/ou de la famille au moyen d’entretiens impliquant souvent l’ensemble de ses membres. Elle offre aide et conseils afin de faire face aux difficultés de la vie courante.

MarieApropos

L’éducation psychologique peut également être utilisée par l’intervenante psychosociale par l’information et l’éducation de la personne et ainsi être utilisée à toutes les étapes du processus de soins et de services. Il s’agit de l’enseignement de connaissances et d’habiletés spécifiques visant à maintenir et à améliorer l’autonomie et/ou la santé de la personne, notamment à prévenir l’apparition de problèmes de santé ou sociaux incluant les troubles mentaux et la détérioration de l’état mental. L’enseignement peut porter par exemple sur la nature de la maladie physique ou mentale, ses manifestations, ses traitements y incluant le rôle que peut jouer la personne dans le maintien ou le rétablissement de sa santé et aussi sur des techniques de gestion de stress, de relaxation ou d’affirmation de soi.

Le suivi clinique de l’intervenante psychosociale consiste en des rencontres individuelles permettant l’actualisation d’un plan d’intervention. Il s’adresse à la personne qui présente des perturbations comportementales ou tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique ou des problèmes de santé incluant des troubles mentaux. Il peut impliquer la contribution de différents professionnels (médecins, psychiatres, etc.) regroupés en équipes interdisciplinaires ou multidisciplinaires.

Contrairement au choaching qui ne vise que l’actualisation du potentiel d’une personne qui n’est ni en détresse, ni en souffrance mais qui exprime des besoins particuliers en matière de réalisation personnelle ou professionnelle, l’intervenante psychosociale aide l’individu – par la réadaptation – à composer avec les symptômes d’une maladie ou à améliorer ses habiletés. Elle est utilisée, entre autres, auprès des personnes souffrant de problèmes significatifs de santé mentale afin de leur permettre d’atteindre un degré optimal d’autonomie en vue d’un rétablissement. Elle peut s’insérer également dans le cadre de rencontres d’accompagnement ou de soutien et ainsi intégrer, par exemple, la gestion des hallucinations et l’entraînement aux habiletés quotidiennes et sociales.

Finalement, l’intervenante psychosociale, peut, lors de crises, effectuer des interventions immédiates, brèves et directives qui se modulent selon le type de crise, les caractéristiques de la personne et celles de son entourage. Ces types d’intervention peuvent impliquer l’exploration de la situation et l’estimation des conséquences possibles, par exemple, le potentiel de dangerosité, le risque suicidaire ou le risque de décompensation, le désamorçage, le soutien, l’enseignement de stratégies d’adaptation pour composer avec la situation vécue ainsi que l’orientation vers les services ou les soins les plus appropriés aux besoins¹.

[1] GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 6 juin 2012, 144e année, no 23

Qu’est-ce qu’une thérapeute d’Impact

La thérapie d’impact est une thérapie brève qui intègre les dernières connaissances sur la mémoire, la gestion des émotions et qui combien les théories et pratiques de différentes approches qui sont : l’approche émotivo-relationnelle, l’analyse transactionnelle, la Gestlat et la thérapie réalité.

La thérapie d’impact se veut une approche axée vers la santé et non vers la pathologie et considère que l’individu qui consulte est en mesure de rétablir l’équilibre et le bien-être dans sa vie. La thérapie d’impact utilise les cinq sens; c’est une approche multi sensorielle du counselling qui reconnait que les changements ou les impacts proviennent non seulement de la communication verbale mais aussi des échanges visuels et kinesthésiques. La thérapeute d’impact parle non seulement aux oreilles, mais aussi aux yeux, au corps et donc, à l’ensemble de l’humain.

Grâce à ces techniques d’impact, la thérapeute plonge au cœur de la problématique vécue par le client et se centre uniquement sur la résolution des difficultés vécues. À l’aide de cette approche, le client enregistre plus rapidement et retient plus longtemps les messages importants transmis lors des séances de thérapie.

Les techniques d’impact peuvent être utilisées avec une clientèle et des problématiques très diversifiée. Elles s’adressent autant aux enfants, aux adolescents, aux adultes qu’aux personnes âgées. La thérapeute d’impact comprenant bien la problématique vécu par son client ainsi que ses limites et son stade de développement, développe et utilise la technique la plus appropriée.

La thérapeute d’impact est une personne d’action qui implique le client au cœur de son processus thérapeutique¹.

[1] Source : BEAULIEU, Danie, THÉRAPIE D’IMPACT, Fondements théoriques et applications cliniques d’une approche psychothérapeutique intégrative et polyvalente, Éditions IMPACT Éditions, 2006.