Je souhaite …

1er décembre …
Début du compte à rebours de Noël et du temps des fêtes où la fébrilité est au rendez-vous …  On fait des listes de bouffe, des listes d’achat de cadeaux pour tout le monde, des liste sur le frigo, dans notre téléphone intelligent; bref, il y a des listes partout !

Parlant de liste, la vôtre, cette liste de souhaits…  avez-vous pris le temps de l’écrire ?  Que souhaitez-vous pour le temps des fêtes – pour vous – et à qui désirez-vous l’envoyer ? 

Je me souhaite, je te souhaite, je nous souhaite, je vous souhaite … 

Un souhait n’est pas nécessairement un objet convoité … mais plutôt quelque chose qui fait du bien pour quelqu’un d’autre ou pour soi ! Un souhait peut aussi bien être un temps de répit, passer un moment agréable avec quelqu’un, faire du troc de services … 

Un souhait peut aussi un objectif à atteindre, une santé à retrouver, l’accalmie en temps de guerre familiale (eh oui, ça existe malheureusement) … C’est aussi une aspiration à devenir, une volonté à changer une chose (ou des choses) …

 

Photo Google

 

Écrire cette liste pleine de souhaits !

Cette année, pourquoi ne pas écrire votre liste de souhaits, ce que vous aimeriez vraiment pour vous et pour ceux que vous aimez:

 

 
 

 

. Je souhaite voir mon amie Hélène en janvier – j’inscris un moment à l’agenda, déjà !

. Je souhaite partager un repas avec Julie et Patrick – oh ! J’apporte les beignes maison !

. Je me souhaite du répit à toutes les semaines – idéalement le dimanche matin

. Je souhaite me remettre en forme – bon, janvier est “toujours” un bon moment pour les résolutions !

. Je souhaite reprendre contact avec un ancien voisin que j’aime bien

. Je souhaite ce livre dont j’ai entendu parler; me semble qu’il me ferait du bien !

. Je souhaite …

 

Photo Google

Et pourquoi pas …

Maintenant que vous avez votre liste en tête, je vous invite à faire  – comme tous les enfants du monde entier –  à la mettre au “propre” à la main et de vous l’envoyer, comme un cadeau qu’on offre “de soi à soi, avec amour”.

De vous faire plaisir, de vous faire du bien ne vous coûtera qu’un timbre à la poste. De grâce, ne vous l’envoyez pas par courriel … faîtes-vous plaisir ! C’est de la folie ? Écoutez, il n’y a que vous et moi qui sommes au courant 😉 Il n’y a aucun souci de jugement, croyez-moi.

Je vous le dis, vous allez avoir l’impression de faire “un mauvais coup”, mais  avec toute la candeur de ce temps de “souhaits” à la volée, je vous jure que ce geste posé aura du bon pour vous et qui sait, vous réconciliera peut-être avec ce 1er décembre …

 
 

Marie M.

Vous désirez me donner vos réflexions et commentaires sur ce texte: écrivez-moi en cliquant ici !