Le bénévolat … pour exercer les muscles du cœur

« M’man, aimes-tu vraiment ça faire du bénévolat ? »

« Fiston, tu me surprends par ta question ! Depuis le temps que tu me vois donner de mon temps à gauche et à droite, tu me demandes si j’aime ça ! C’est bien certain que j’aime ça … parce qu’à chaque fois que j’en fais, mon cœur s’entraîne ! »

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles la personne fait du bénévolat; que ce soit pour la cause, l’engagement social, des raisons personnelles ou professionnelles, le bénévolat – lorsqu’il est inscrit dans la valeur de l’individu – fait parti d’un mode de vie.

 

Un peu d’histoire …

Au Québec, le bénévolat fait parti des mœurs depuis le 17e siècle ! À l’époque, les habitants devaient unir leurs efforts et leurs forces pour venir à bout de défricher la terre, récolter les victuailles et construire leur habitat. Après le grand incendie de 1688 de Québec, le premier « Bureau des pauvres » a été créé, justement pour venir en aide aux plus démunis. L’entraide se poursuivait au-delà du quotidien.

Après les grandes épidémies du 19e siècle (choléra et typhoïde), les organismes se structurent et se développent par et pour les citoyens. La Société de Saint-Vincent-de-Paul en est un bel exemple. Un peu plus tard, le YWCA et le YMCA voient le jour vers 1875 en aidant les gens – entre autre – à se trouver du travail.

L’Armée du salut (1884), quant à elle, vient en aide aux célibataires et aux alcooliques. Finalement, en 1893, le Conseil des Femmes de Montréal voit le jour et a pour mission la préoccupation du phénomène de la mortalité infantile.

Quelques décennies plus tard et avec plusieurs autres organismes fondés, le Centre d’Action Bénévole ouvre ses portes en 1937, ce qui permet de soutenir le secteur bénévole et de le consolider en formant des bénévoles ! Eh oui, n’est pas bénévole qui veut mon fils !

Au milieu des années ’60, Centraide voit le jour … et dès les années ’80, les banques alimentaires, soupes populaires, refuges d’urgence, maisons d’hébergement pour femmes violentées, lignes d’écoute, maisons d’accueil … tout ça se met en place !

Tu sais, le déluge du Saguenay … c’est grâce à la Croix-Rouge que l’aide offerte a été fait de façon structurée et organisée … 18 880 personnes ont bénéficié de support grâce à près de 1700 bénévoles ! Sans compter les nombreux sinistres qui ont eu lieu au cours des années … tempête du verglas, inondation en Estrie …

 

Je fais du bénévolat pour ….
Tu sais mon grand, faire du bénévolat c’est un mode de vie, une valeur que l’on a à l’intérieur de soi. Tu peux faire du bénévolat pour différentes raisons qui se proposent de plusieurs manières :
• Pour la cause (l’intérêt) et l’engagement social (changer les choses)
• Pour des raisons personnelles (pour apprendre à te connaître)
• Pour des raisons professionnelles (avoir de nouvelles responsabilités, te préparer au monde du travail)
• Pour le bénévolat en lui-même (parce que faire du bénévolat apporte une satisfaction et du plaisir !)

Les motivations et les causes changent au fil du temps, tout comme l’humain; c’est la beauté du bénévolat qui s’adapte à toi !

Par où commencer ?
Tu sais fiston, le bénévolat doit être à ton image; pour que tu puisses te sentir bien face à cet engagement, il est important que tu te poses quelques questions avant d’entreprendre des démarches auprès d’un organisme :
• Quelle est la cause qui te ressemble (le décrochage scolaire, alphabétisation)
• Combien de temps as-tu à consacrer (une fois par semaine, par mois, quelques heures par années)
• Quelles sont les principales raisons qui te poussent à faire du bénévolat (relis les raisons que j’ai décrites plus haut pour t’aider)
• Quel genre d’organisme aimerais-tu te joindre (un organisme local, une organisation internationale, une résidence pour personnes âgées ou en perte d’autonomie)

L’important dans tout ça mon grand, c’est que tu sois à l’aise avec la décision de faire du bénévolat; je peux te dire que pour moi, le bénévolat a été une façon de trouver ma voie et ma voix ! Ça m’a permis d’acquérir de l’expérience de vie, de découvrir des gens extraordinaires, de recueillir d’innombrables « merci » et surtout, une valorisation fantastique.

Regarde autour de toi … il suffit parfois d’un petit geste tout à fait gratuit pour exercer ton muscle du cœur … qui je sais, est déjà très grand !

Maman xxx

Vous désirez lire sur un sujet en particulier ou encore vous avez des questions concernant les sujets abordés dans ce blog ? Envoyez-moi vos suggestions, vos commentaires et vos questions  en cliquant ici 

Sources:
http://www.benevolat.gouv.qc.ca
http://www.rabq.ca/