L’art de se retrousser les manches …

,

« M’man, je suis découragé; à chaque fois que j’ai un projet intéressant, je me retrouve devant tellement d’obstacles, même plein de refus ! J’abandonne ! »

Lorsqu’une porte se ferme, retourne-toi et regarde plus haut … une fenêtre ne demande qu’à s’ouvrir

Tu sais mon fils, d’avoir des obstacles pour arriver à tes objectifs de vie, tu en auras toute ta vie; rien n’est facile, rien ne coule de soi. Je crois que les obstacles que tu traverses pour arriver à tes fins ne sont que des façons de te confirmer LA raison de poursuivre, que tu es dans TA bonne voie, et ce, peu importe la direction qu’elle prend.

Quel est ton véritable objectif de vie ?
Tu sais, parfois, il est difficile d’encaisser un refus. On ne comprend pas toujours du premier coup; des émotions de colère, de frustration et de grandes peines surgissent du fond de ton être, parce que la déception profonde est au rendez-vous.

Un premier recul est important dans ce processus … Après avoir respiré un bon coup et séché tes larmes de déception, il serait-il opportun que tu te poses cette première question : « Pourquoi est-ce cela que je veux vraiment » ? … Si tu doutes, regarde à l’intérieur de toi les raisons qui te poussent à te poser les vraies et les bonnes questions; je suis certaine que tu trouveras les réponses, TES réponses. Parce que dans la vie, dans TA vie, il n’y a jamais de mauvaises réponses; il n’y a que les tiennes et elles sont vraies, parce qu’elles sont tiennes.

Ne te mens pas; écoutes tes réponses intérieures et prends-en bonne note, elles te seront utiles pour trouver une autre voie.

Quel est l’autre chemin pour y arriver ?
La deuxième question que tu dois te poser est : « Est-ce la seule façon d’y parvenir » ? … Parce que dans la vie, il n’y a pas qu’un chemin pour arriver à ses objectifs ! Tu sais, que tu prennes l’autoroute, la voie de service ou la route de campagne, tu arriveras à la ville que tu veux; seulement, le paysage et les gens que tu rencontreras tout au long de ton parcours seront différents, selon la route empruntée.

L’important ici, c’est de biens saisir que parfois la route choisie du départ est parsemée de « cônes oranges », ce qui nous empêche de poursuivre l’objectif du départ; que ce n’est pas nécessairement par de mauvais choix ou par de mauvaises réflexions que le refus survient … et que malgré soi, nous devons prendre une voie de contournement pour arriver à notre destination.

Bref, ce que j’essai de te dire mon fils est que le découragement est tout à fait normal, mais que l’abandon de tes rêves n’est certainement pas une solution

Prends un temps d’arrêt pour bien réfléchir à tout ça et regarde tout en haut, la fenêtre barrée n’attend que toi pour s’ouvrir; la clé se trouve dans ta poche de pantalon … prends-la, débarre le cadenas, ouvre la fenêtre, respire un bon coup ! Ton avenir s’y trouve !

Maman xxx