Je me donne … une autre chance

,

Découragée, je suis au désespoir … cette chanson que fredonnait “Les Bel-Canto”, ça vous dit quelque chose ? S’il fallait abandonner au premier échec, l’humanité serait encore à l’époque de l’homme des cromagnons !

Combien de chance donneriez-vous à votre jeune enfant d’un an pour qu’il apprenne à marcher ? Une, deux, cinq ? … Lui diriez-vous: “ça va maintenant, tu as essayé, ça ne fonctionne pas, ne perd plus de temps avec ça ?” Bien sûr que non !

Malheureusement, l’adulte ne fonctionne pas de cette manière … il laisse tomber après une ou deux fois, prétextant qu’il n’est pas bon !

 

Un petit truc qui peut aller loin

Vous savez que je suis retournée sur les bancs d’école à l’âge vénérable de 40 ans; un vieux rêve. Sauf que ce rêve ne s’est pas réalisé tout seul !

Il a fallu toute une équipe autour de moi pour réaliser ce projet de retour aux études ! Tout le monde y a été de tâches – plus loufoques les unes que les autres – pour que moi, je puisse atteindre mon baccalauréat.

J’ai nommé, autour de moi plusieurs personnes qui avaient des tâches bien précises – et non, pas seulement au niveau des tâches ménagères, mais aussi dans un encadrement familial et social ! Je vous explique:

 

. Mon conjoint: faire les souper les weekends
. Mes enfants âgés de 6 à 10 ans: époussetage, vider le lave-vaisselle, ramasser les “cadeaux” des chiens dans la cour arrière, etc.
. Mon amie Julie: m’écouter et valider mes travaux
. Mon amie Hélène: m’écouter et m’encourager
. Mon ami Gilles: me “botter” le derrière
. Ma soeur: me masser (eh oui, j’y avais droit !)
. Et d’autres: l’obligation d’ignorer  mes lamentations et de me mettre mon objectif en plein visage.

Bref, tout ça pour dire que je me suis entourée de bonnes personnes en qui j’avais et que j’ai toujours confiance, pour arriver à mon objectif !

 

Être découragé.e … c’est humain !

Photo prise lors de mon voyage à Victoria, BC – juillet 2014

Soyez indulgent.e envers vous-même ! Donnez-vous autant de chance que vous souhaitez réussir ! … Rome ne s’est pas bâtie en un jour !

Je vous invite à vous donner aussi des “pauses bonheurs” dans votre journée, histoire de vous redonner un peu de “pep dans le soulier” pour mieux rebondir !

Donnez-vous aussi le droit de mettre un genou par terre à l’occasion; on a le droit d’être découragé.e, fatigué.e … se reposer pour mieux rebondir, de reprendre son souffle !

Vous êtes un brin découragé.e ? Regardez plutôt derrière vous et félicitez-vous d’avoir déjà parcouru ce chemin; ensuite, qu’un pas … qu’un seul pas de plus vers votre idéal, votre souhait, votre objectif !

 

 

Savez-vous ce qu’il y a pire que l’échec ? … C’est le fait de n’avoir jamais osé ! Allez, faîtes-le … juste un pas vers l’avant !  Trouvez, autour de vous, des personnes de confiance avec qui vous savez qu’ils et qu’elles vous aideront à atteindre votre objectif !

Ce qu’il y a de magnifique dans tout ce processus est que lorsque votre objectif est atteint, de le partager avec “votre” monde est une grande joie – parce que tous et toutes savent les actions difficiles que vous avez dues mettre de l’avant, tous les sacrifices que vous avez faits pour y arriver.

C’est un chargement de reconnaissance qui se déverse dans votre coeur … et ça, ça vaut tous les diplômes du monde !

Commentaires, suggestions ? Communiquez avec moi en cliquant ici

Inspiration: Académie IMPACT